LE MISANTHROPE

le_misanthrope_057_brigitteenguerand.jpg

COMEDIE FRANCAISE – Du 21 Décembre au 26 Mars 2017
Soirée BDA : 05 Février 2017

Le Misanthrope, de Molière

Comédie Française
Salle Richelieu

Mise en scène: Clément Hervieu-Léger

Avec: Jennifer Decker, Eric Génovèse, Loic Corbery, Serge Bergdassarian…

Durée: 3H avec entracte

Costumes: Caroline de Vivaise

 

Résumé:

« Quand il a été décidé que je monte Le Misanthrope, je me suis demandé : pourquoi monter des classiques ? Pourquoi est-ce si important pour moi ? Je trouve que celui qui a le mieux répondu à cette question et de manière très succincte est Antoine Vitez : “parce qu’il est indispensable de travailler sur la mémoire sociale”. » Pour Molière, 1665 – l’année d’écriture du Misanthrope – est une année de trahison : celle de Racine, qui donne sa tragédie Alexandre le Grand à la troupe de l’Hôtel de Bourgogne, après l’échec de sa création par celle de Molière au Théâtre du Palais-Royal. Les résonances autobiographiques nourrissent-elles l’humeur noire d’Alceste qui, pour haïr une personne, décide de haïr la terre entière ? Clément Hervieu-Léger, pensionnaire qui crée cette saison Le Petit-Maître corrigé de Marivaux, explore avec Le Misanthrope le tempérament de « l’atrabilaire amoureux », son combat contre la fatigue de soi et sa solitude.
Les huit personnages qui composent ce microcosme social évoluent non pas dans l’ambiance feutrée d’ un salon mais dans un espace ouvert, le palier d’un hôtel particulier en réfection. Le décor est un lieu en mouvement, la métaphore de ce que doit être, selon le metteur en scène, le répertoire « qui évolue, complètement dans son siècle, mais nourri des siècles précédents et tourné déjà vers le siècle à venir. J’appartiens à un théâtre de répertoire, et je me dis que si l’on ne pose pas un regard neuf sur les œuvres, alors ce théâtre de répertoire n’a plus lieu d’être »

Description par La Comédie Française
Publicités